.Innovation, Business, Management

DesignInnoverBusiness model

ConceptsStart-up, Innovants

LeanUtilisateurs, Design thinking

CréativePrototypage, Processus d innovation

PrototypeCo créationIdéation

Intelligence collective, AgilesStartups

DesignerDesigners, Méthodologies

CréativesCréatifs

Technologiques, Prototypes, Expérience utilisateur

École de designAgileInnovant

Pensée designItération, Méthodes agiles

Stanford

Collaborative, créatif, brainstorming, 

démarche d’innovation, innovante,

solutions innovantes, business school

LES COMMUNAUTÉS DE PRATIQUES BIEN PLUS QUE DU RÉSEAUTAGE #CdP

Mis à jour : mars 30


Elle n’est ni un service, ni un réseau, la communauté de pratique est un groupe de professionnels qui partagent des savoirs, créent des pratiques communes et les enrichissent dans des domaines dont l’intérêt est commun. D’après Wenger et al. (2002), elle a été notre première structure sociale , depuis l’homme des cavernes, lorsque les gens se regroupaient assis autour d’un feu pour discuter des stratégies liées à la chasse ou à l’agriculture.

A la lecture de nombreux auteurs précurseurs en matière de communauté de pratique, nous pouvons la définir de la manière suivante (Mitchell 2002 ; Snyder and Wenger 2000 ; Wenger 1998 ; Wenger, McDermott, and Snyder 2002) :

  • Le partage d’un intérêt, de problèmes, d’une passion pour un domaine ou un sujet

  • Des relations mutuelles soutenues

  • Des manières communes de s’engager à faire des choses ensemble ;

  • Des connaissances sur ce que les autres savent, sur ce qu’ils peuvent faire et sur une éventuelle contribution à l’action collective ;

  • Un jargon, des raccourcis dans la communication, des histoires partagées, des plaisanteries propres au groupe ;

  • Un discours partagé qui reflète une certaine façon de voir le monde ;

  • Le développement des connaissances et de l’expertise dans un domaine, ce qui est fonction de la qualité́ des interactions et des intérêts communs.

Les communautés de pratique apparaissent aujourd’hui comme fondamentales dans le contexte économique ou le savoir se situe au cœur du jeu économique. Cette place prépondérante de la connaissance a été entérinée par l’OCDE dans un rapport publié en septembre 1999 : « L’actuelle accélération des progrès de la science et de la technologie doit s’interpréter par le fait que les économies des pays de l’OCDE sont de plus en plus fondées sur la connaissance » OCDE.

Elles représentent une voie stratégique pour développer et partager les savoirs tacites. Les communautés de pratique présentent plusieurs types d’objectifs, tels que piloter une stratégie, donner naissance à une nouvelle activité, résoudre un problème, diffuser des bonnes pratiques, développer les compétences qu’elles soient professionnelles des individus, innover en développant de nouvelles routines de résolution de problèmes. Autrement dit, les participants d’une communauté de pratique entrent dans un processus d’apprentissage par la pratique, développent et font évoluer leurs structures cognitives. De plus, ces communautés participent à la formation et à la transformation des pratiques, des idées et de la culture organisationnelle (Hendry 1996).

Les communautés de pratique se distinguent des structures métiers en définissant elles- mêmes leurs objectifs et leurs moyens d’action, en dehors des contraintes directes du marché.

Les bénéfices des communautés de pratique :

Bénéfices individuels

  • L’appartenance à un groupe de pairs

  • Augmentation de la confiance

  • Augmentation de votre énergie

  • Épanouissement professionnel

  • Apprentissage personnalisé

  • Disposer d’opportunités pour élargir compétences et expertises

  • Disposer d’un réseau pour rester en veille sur un sujet

  • Développer sa réputation professionnelle

  • Augmenter son employabilité

  • Avoir un sens fort de son identité

  • professionnelle

Bénéfices pour votre organisation

  • Amélioration de la productivité

  • Réduction des coûts

  • Diminution des échecs

  • Partage de connaissance

  • Benchmarking

  • Évolution de la culture

  • Innovation

  • Réputation de l’employeur

  • Fournir un lieu pour résoudre des problèmes

  • Trouver rapidement des réponses aux questions posée

  • Améliorer la qualité des décisions

  • Développer la capacité à prendre des risques en s’appuyant sur la communauté

  • Etre reconnu comme expert par les clients

  • Conclure des alliances basées sur l’échange de connaissances

  • Faire émerger des compétences imprévue

  • Etre capable de développer de nouvelles options stratégiques

  • Pouvoir anticiper des évolutions technologiques

  • Savoir tirer avantage d’opportunités émergentes sur le marché

Mitchell, J. 2002. The potential for communities of practice to underpin the national traning framework. Melbourne: Australian National Training Authority.

Snyder, William M and Etienne Wenger. 2000. "Cultiver vos réseaux invisibles." L'Expansion Management Review Mars:6-12.

Wenger, Etienne, R McDermott, and W M Snyder. 2002. Cultivating communities of practice: a guide to managing knowledge. Boston: Harvard Business School Press.

Wenger, Etienne. 1998. Communities of practice: learning, meaning and identity. Cambridge: Cambridge University Press.

McDermott, R. 1999. "Learning across teams: how to build communities of practice in teams organizations." Knowlege Management Review 8:32-36

Snyder, William M and Etienne Wenger. 2000. "Cultiver vos réseaux invisibles." L'Expansion Management Review Mars:6-12.

OCDE. Science, technology and industry scoreboard 1999 : benchmarking knowledge- based economies [en ligne]. Paris : OCDE, 1999.

#CdP

© MIPI Consulting 2016 - 2020